Veillez à ce que le support soit correctement préparé pour un parfait résultat

Les exigences posées à la rentabilité et à la perfection de votre travail vont croissantes. De plus, les conditions sont généralement de plus en plus difficiles. Les supports critiques ont un impact important sur la réussite de l’ouvrage.

 

Aujourd’hui, vous êtes confronté aux surfaces les plus diverses : une variété de chapes, du béton, du béton poreux, divers supports en bois, en carreaux, en PVC dur, etc. Pour remplir ces exigences, Thomsit vous propose toujours l’apprêt approprié, économique et sûre.

Apprêt, primaire, barrière

 

Les apprêts et primaires forment le pont d’adhérence entre un support et les enduits d’égalisation ou colles. Ils sont prescrits dans la norme DIN 18 365 « Travaux de revêtements de sols » et doivent dès lors être utilisés selon les consignes des différents fabricants.

 

DIN 18 365 Travaux de revêtements de sol

Au chapitre 2.9, la norme prescrit en détail ce qui suit : 

« Les apprêt, mastics et enduits d’égalisation doivent se lier fermement et durablement avec le support, garantir une surface adhésive appropriée pour la colle et être réalisés de manière telle à ce que le revêtement de sol qui est posé dessus ne se déforme pas. Ils ne peuvent pas avoir un impact défavorable sur le support, la couche inférieure, la colle et le revêtement de sol. »

 

Une des opérations les plus importantes réside dans le traitement préalable d’un support à l’aide de systèmes d’apprêts et de primaires appropriés. Afin de garantir pleinement leur fonction, des préparations mécaniques doivent tout d’abord être réalisées.

Sur d’anciens sols d’usure non poreux, un nettoyage des surfaces s’impose par exemple afin d’éliminer les anciens films d’entretien dérangeants. Pour ce faire, on utilise généralement un nettoyant de fond tel que, par exemple CC Dr.-Schutz Grundreiniger R en combinaison avec une meuleuse équipée d’un disque tampon noir (membrane de nettoyage). Un rinçage en profondeur à l’eau claire doit toujours suivre un nettoyage de ce type. 

 

En ce qui concerne d’anciens supports, un traitement plus intensif peut également s’avérer nécessaire, par exemple lorsqu’il faut retirer des matériaux destinés à la pose devenus instables, des couches résiduelles de revêtements ou d’autres anciennes matières similaires. Dans pareils cas, seuls des fraises pour planchers, appareils de grenaillage ou autre outils spéciaux sont la seule solution au problème. Il convient, préalablement aux différents travaux de s’informer auprès des fabricants de l’appareil approprié pour chaque travail. En cas de doute, des tests sont recommandés.

 

Nouvelles chapes

Dans le cas de nouvelles chapes également, un ponçage à la machine, avec une granulométrie moyenne (par exemple 60 ou 80) ou des abrasifs appropriés, est inévitable. C’est la seule façon d’éliminer des saletés inévitables résultant de travaux précédents, par exemple des laitiers de ciment, des zones latérales poussiéreuses ou d’autres zones problématiques qui entraveraient une liaison sûre avec les couches suivantes. La préparation type a quasiment toujours lieu selon le même schéma :

 

 

Ponçage

Aspiration

Application d’un primaire

Planches de bois

En ce qui concerne des planches de bois, ce qui est décrit ci-dessus s’applique en principe également. Cependant, en fonction de la construction, celles-ci doivent être préalablement fixées à l’aide de vis pour bois et elles doivent ensuite être poncées et aspirées. Pour la couche de primaire, nous recommandons Thomsit R 790 Primaire garnissant car il est ainsi possible de réaliser deux opérations d’une seule traite : le colmatage nécessaire des joints et l’apprêt de la surface.

Vissage

Ponçage

Aspiration

Colmatage des joints

 

Anciens carreaux

 

Les apprêts et primaires préalablement appropriés permettent un enduisage même sur des supports lisses et mal adhérents. Ainsi, par exemple, l’égalisation sur des carreaux céramiques ne serait pas réalisable sans apprêt. Ici, le rôle de renforcement de l’adhérence que joue un apprêt tel que Thomsit R 766 Multi-primaire est manifeste.

 

 

Barrière anti-humidité

Outre leurs propriétés de renforcement de l’adhérence, les primaires sont également importants pour une protection contre l’humidité, pour autant toutefois qu’ils disposent d’un agrément correspondant sur la fiche technique. À cet effet, il s’agit d’une résine de réaction à base de résine époxy à 2 composants (Thomsit R 755) ou de polyuréthane à 1 composant (Thomsit R 740).  

D’une part, ces produits permettent au poseur, sur des supports étanches et préparés mécaniquement, d’appliquer une barrière anti-humidité qui protège les autres produits destinés à la pose de l’influence de l’humidité contenue dans le support.

En cas de doute, nous vous recommandons de consulter nos conseillers techniques.

 

Veuillez sélectionner un produit: